Tous les articles par gferrand

Opération lever les yeux

Le ministère de l’éducation nationale et le ministère de la culture lancent conjointement la première édition de l’opération  Levez les yeux : le patrimoine en met plein la vue
visant à favoriser l’éducation au patrimoine et à l’architecture
Les enseignants sont appelés à se mobiliser pour mener une action de sensibilisation de leurs élèves à la beauté de leur patrimoine  le vendredi 20 septembre, veille des journées nationales du patrimoine
Ils peuvent prendre contact avec le service éducatif du musée le plus proche, ou éventuellement avec le CAUE 70 pour s’adjoindre les compétences d’un intervenant présentant aux élèves un monument public ou privé local. L’opération pourra se poursuivre jusqu’à la journée nationale de l’architecture en date du 18 octobre 2019.
 
Coordonnées du CAUE 70
1 rue Max Devaux – BP 80275 – 70005 VESOUL cedex
Tél. : 03 84 96 97 77
Email : contact@caue70.fr
 
Les enseignants veilleront à informer la conseillère pédagogique départementale arts plastiques de  toute initiative ou  projet pédagogique, même modeste, conduit dans leurs écoles (retour d’information attendu au plus tard le 19 septembre). 
 

Un récent vade-mecum est téléchargeable grâce au lien ci-dessous

https://www.inha.fr/fr/ressources/eac.html

Proposition de séquence

Dans le cadre de l’opération « Levez les yeux » du vendredi 20 septembre, adjointe aux journées du patrimoine, vous pouvez télécharger une séquence pédagogique de 2 séances, pour le cycle 2 ou le cycle 3 concernant les fontaines et lavoirs de nos villages, en suivant ce lien : https://drive.google.com/file/d/1MRk4yTpHyWXUvjM_fiJg58ShD9tdWJh3/view?usp=sharing

Vous pouvez solliciter mon aide pour leur mise en place.

Si ce thème vous intéresse dans le cadre d’un projet plus conséquent, je pourrai diffuser un complément de pistes pédagogiques et ressources.

Il serait souhaitable de m’informer ainsi que votre IEN de circonscription, par mail, de votre participation à ce projet.

Pour finir, afin de constituer une banque d’images ressources sur ce petit patrimoine de Haute-Saône, vous pouvez déposer des photographies prises ce jour-là sur le padlet :

https://padlet.com/celydavid/z5tlrp342neq

ou me les envoyer directement pour partage à l’adresse :

CPD arts plastiques : Dominique Cely
03.84.78.63.54
dominique.tirvaudey@ac-besancon.fr

Rentrée 2019 : pour une école inclusive

Dans le bulletin officiel de l’éducation nationale n° 23 du 6 juin 2019, les circulaires précisent les actions et moyens à mettre en œuvre à la rentrée 2019 pour que l’école inclusive soit pleinement effective :

https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=142545

  • instituer un service départemental École inclusive
  • organiser la mise en place progressive des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL)
  • mieux accueillir les parents et mieux scolariser les élèves en situation de handicap avec la création d’une cellule départementale d’écoute et de réponse aux parents et aux responsables légaux. Elle sera opérationnelle de début juin 2019 jusqu’aux congés d’automne dans chaque direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN)
  • reconnaître le travail des enseignants, les soutenir et déployer une offre de formation accessible
  • renforcer l’appartenance des accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) à la communauté éducative dont le cadre réglementaire du recrutement, de la gestion, de la rémunération et de l’évaluation est redéfini
  • simplifier les démarches pour tous
  • mieux suivre les parcours inclusifs et évaluer la qualité des actions

Pour plus de précisions, vous pouvez consulter :

Les priorités pour l’école primaire dans la circulaire de rentrée 2019

Pour la rentrée 2019, l’école primaire reste à la première place des priorités du Gouvernement en matière de politique éducative. C’est pourquoi la circulaire de rentrée porte spécifiquement sur le premier degré.

https://www.education.gouv.fr/cid142412/la-circulaire-de-rentree-2019-au-bulletin-officiel.html

Elle détaille ainsi les priorités pour l’année scolaire 2019-2020, articulées autour de 4 axes principaux :

  • l’école maternelle, école de l’épanouissement et du langage
  • l’acquisition des savoirs fondamentaux par tous les élèves
  • un pilotage renforcé pour soutenir l’action pédagogique des professeurs
  • le développement d’une culture du plaisir d’être ensemble

Elle est complétée par des recommandations pédagogiques portant sur le premier de ces axes.

Consulter :

 

 

Dédoublés, regroupés en ateliers ou tous ensemble : Les CP de l’école Moïse Lévy du REP de Gray sont en réussite

Depuis la rentrée 2018, les élèves de l’école Moïse Lévy de Gray ont bénéficié du dédoublement des classes de CP. Ainsi, deux enseignantes, Madame Jehl et Madame Fournet se partagent les 22 élèves de CP.

Continuer la lecture de Dédoublés, regroupés en ateliers ou tous ensemble : Les CP de l’école Moïse Lévy du REP de Gray sont en réussite

Le parcours éducatif de santé

L’éducation à la santé a pour but de permettre l’émancipation de l’élève, non pas un conditionnement mais l’apprentissage de la liberté basé sur l’autonomie, l’esprit critique et la créativité… Intégrer l’éducation à la santé dans les contenus traités en classe et construire une cohérence tout au long du parcours de l’élève est indispensable. Certaines actions sont étroitement liées au parcours citoyen.

Continuer la lecture de Le parcours éducatif de santé

Premiers résultats nationaux des évaluations CP/CE1

Dans le cadre du dispositif des évaluations nationales 2018-2019 qui ont été menées en début de CP et de CE1, puis à mi-CP, nous vous invitons à prendre connaissance des trois « Notes d’information » de la DEPP qui ont été publiées ce vendredi 29 avril et qui en présentent les premiers résultats.

  Évaluations 2018 de début de CP

 À la rentrée scolaire 2018, les élèves entrant en CP ont été évalués en français et en mathématiques (790 000 élèves).

En français, c’est en compréhension orale que les élèves réussissent le mieux et dans la connaissance des lettres qu’ils réussissent le moins bien.

En mathématiques, les résultats pointent certaines difficultés en résolution de problèmes.

En début de CP, on constate des écarts entre les élèves de REP et de REP+ et ceux hors éducation prioritaire. Continuer la lecture de Premiers résultats nationaux des évaluations CP/CE1

Le géoplan et la géométrie mentale

Réaliser un géoplan : les mathématiques au service de la construction d’un objet technique, le géoplan au service des mathématiques

 Réaliser un géoplan

La géométrie mentale : pour donner aux élèves la possibilité d’envisager mentalement une figure, indépendamment des contraintes de tracé aux instruments, faire utiliser le vocabulaire géométrique en situation, évaluer sa compréhension et sa mobilisation et montrer l’intérêt du tracé à main levée pour représenter une figure géométrique et en percevoir les propriétés.

Source : Jean-Luc Bregeon professeur formateur IUFM d’Auvergne

Pour plus d’informations, le lien suivant vous permet d’accéder à la classe VIA du 13 mars sur la géométrie mentale au cycle 3.

https://magistere.education.fr/ac-besancon/course/view.php?id=3419

 

Jouons ensemble aux mathématiques

La semaine des mathématiques s’est déroulée du 11 au 17 mars 2019, autour du thème Jouons ensemble aux mathématiques, elle pointe que le plaisir provoqué par les mathématiques pourrait être un plaisir partagé voire collectif. Le groupe départemental mathématiques  a proposé des adaptations de jeux traditionnels : Uno, Escoba, Jungle Speed, qui ont permis aux élèves de jouer ensemble, d’expérimenter afin de développer le triptyque « manipuler, verbaliser et abstraire ».

171 classes du département étaient inscrites soit 81 écoles et 3740 élèves.

      

Continuer la lecture de Jouons ensemble aux mathématiques

un Cartable Fantastique pour aider les enfants dyspraxiques !

 La dyspraxie est un trouble du mouvement qui se manifeste par l’incapacité totale ou partielle d’exécuter des gestes volontairement ou de manière automatique. Touchant 3 à 6 % des enfants, elle concerne essentiellement « la praxie » c’est-à-dire le geste, non dans son intention, mais dans sa réalisation. Les gestes d’un enfant dyspraxique sont lents et maladroits et souvent l’enfant a également des troubles neuro-visuels qui vont rendre difficile le fait de fixer son regard. La dyspraxie n’est pas liée au développement intellectuel de l’enfant.

Au quotidien, l’enfant dyspraxique aura souvent du mal à s’habiller,  à faire des jeux où intervient la motricité fine et à coordonner ses gestes. Il se fatigue vite. Il est maladroit, souvent isolé des autres et manque de confiance en lui.

A l’école, l’écriture est difficile car un enfant dyspraxique est également dysgraphique, c’est-à-dire qu’il a du mal à reproduire les formes graphiques. La lecture, l’orthographe, les mathématiques vont aussi poser souvent des problèmes, tout comme les activités manuelles, musicales ou sportives.

Caroline Huron, psychiatre de formation, chargée de recherche à l’INSERM et chercheuse au Laboratoire de neuro-imagerie cognitive dirigé par Stanislas Dehaene est experte reconnue de la dyspraxie. Elle est depuis janvier 2018, membre du Conseil scientifique de l’Éducation nationale français mais aussi présidente de l’association cartable fantastique. Cette association propose des ressources permettant de faciliter la scolarité des enfants en situation de handicap, et plus particulièrement dyspraxiques. Ces ressources naissent du croisement des regards de chercheurs en sciences cognitives et d’enseignants.

https://www.cartablefantastique.fr/